• test rubis/saphir

    Présentation:

    Eh oui il y a toujours une suite, en effets apres le succet fou de bleu/rouge, Or/Argent, Cristal et Jaune sur game boy color arrive Rubis/Saphir sur la nouvelle console la Game boy Advance(Sp).

    Les nouveaux pokémon:

    Eh oui avec l'entrée des version rubis/Saphir, des pokémons plus de  130pokémon!

    Le défaut:Que 65anciens pokémon veront le jour en version Rbis/Saphir sans doute pour ne pas trop charger est changer la difficulté du jeu.

    Histoire:

    Jeune enfant venant de s'installer au Bourg-en-vol, vous avez enfin l'âge de partir à la conquète des badges pour devenir maître Pokémon, et ainsi réaliser votre rêve.
    Vous décidez donc d'aller voir le professeur Seko, qui est censé vous remettre votre Pokémon... Seulement, en allant au laboratoire le jour de votre départ, un de ses assistants vous dit qu'il est parti observer des Pokémon à l'extérieur...
    En sortant du village, vous trouvez le Professeur Seko, attaqué par un Medhyena.
    Vous suppliant de faire quelque chose, vous trouvez dans le sac qu'il a fait tomber 3 Pokéballs avec les 3 Starters dedans...
    Vous en choisissez-un, combattez, le professeur vous regarde avec admiration, c'est adjugé, le Pokémon que vous avez choisi est à vous !

    Conclusion :

    Les Points Forts :
     

    • Plus de 100 Nouveaux pokémon !
    • Des améliorations Graphiques partout dans tout le Jeu.
    • La gestion de la Météo et de l'heure.
    • Le choix entre un héros masculin ou féminin !
    • Des Matchs jusqu'à Quatre Joueurs !
    • Plus de d'échanges entre les joueurs avec les Bases secrètes !

    Les Points Faibles :

    • Seulement 202 Pokémon
    • Aucune animation de la part des Pokémon durant les combats
    • Plus de différence entre les jours de la semaine.
    • Une seule sauvegarde

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :